De l’AAC à l’ASC football

 

L’Amiens Athlétic Club (AAC) est né le 6 Octobre 1901. L’histoire raconte que les 5 jeunes gens créateurs du club dénichèrent un terrain dans le marais de Renancourt, au lieu dit « Le Baufeuil », sur le site du tout récent Stade de la Licorne, inauguré en 1999 à l’occasion du Trophée des Champions (FC Nantes / Girondins de Bordeaux). Le marais fut transformé en terrain de jeu mais il se révéla très vite trop étroit pour pratiquer le football. Le premier match officiel de l’AAC eut lieu en Octobre 1901 sur le vélodrome du Boulevard de Chateaudun face à St Quentin (victoire de l’AAC 14 buts à 0). En 1909, l’AAC multiplie les performances et devient Champion de Picardie à plusieurs reprises.

                                                                                                         L'équipe de l'AAC en 1909

 

Le 10 Octobre 1909, on assiste à l’inauguration devant 1000 personnes d’un nouveau terrain situé dans le parc de la rue d’Henri Daussy. Le 4 Décembre 1921 est inauguré le Stade Moulonguet, grâce au Président de l’AAC, le Docteur Moulonguet.

                                                                                                          Le Docteur Moulonguet

 

En 1933, trois ans après une demi-finale de Coupe de France à Colombes, l’équipe amiénoise emmenée par Urbain Wallet, obtient le statut professionnel jusqu’en 1937, puis de 1945 à 1952. Deux ans après, en 1935, l’AAC devient Champion de France amateur. En 1961, après la fusion avec Amiens Sports, le club est rebaptisé Sporting Club d’Amiens. En 1974, le club devient Champion de 3ème division Groupe Nord. En 1989, le club change une nouvelle fois d’appellation et devient l’Amiens Sporting Club (ASC).

 

En 1991, l’ASC retrouve, sous la houlette de l’actuel Président Pascal Pouillot, les chemins du professionnalisme et de la deuxième division. Les Baticle, Bertin, Raymond et Abraham font entrer l’ASC dans une nouvelle ère. C’est en 1997 qu’on voit naître l’ASC Football Formation (centre de formation). En 1999 est inauguré un des stades les plus modernes qui existe en France, le Stade de la Licorne.

 

 

En 2001, pour la première fois de son histoire, l’ASC (alors en National) disputera la finale de la Coupe de France (perdue aux tirs aux buts face à Strasbourg) et remontera en deuxième division la même année. Au cours de la saison 2006-2007, l’ASC termine aux portes de la Ligue 1, en ayant figuré dans les trois équipes de tête pendant une grande partie de la saison.