Conformes à leur statut d’équipe qui force la décision en deuxième mi-temps, les Amiénois ont su redresser la situation après qu’ils aient été menés au score. On n’en menait pas large dans les tribunes  de la Licorne. Mais Junior Tallo et Kamara ont marqué et permis ainsi à l’équipe de croire plus que jamais en leurs chances d’accession. Il convient aussi d’insister sur le coaching de Christophe Pélissier. 

 

Durant la première période de jeu, les Amiénois n’ont pas été à leur affaire puisqu’ils n’ont pu marquer face à une formation qui n’a pas fait que défendre et a su effectuer quelques contres attaques percutantes.  

 

Un temps redevenu printanier et tout est fait en sorte pour que l’avant dernière rencontre (en principe) à la Licorne soit  assurée du succès populaire. Alors que la pelouse est arrosée une ultime fois, Jérôme Jean, le speaker extrêmement dynamique, demande au public d’applaudir les joueurs amiénois pour la saison qu’ils ont réussie. 

 

Juste avant le coup d’envoi, la ravissante Miss Amiens Océane vient donner le coup d’envoi de ce match.

 

Dans le onze de départ, on note le retour d’Oualid El Hajjam qui remplace Jean Calvé et la titularisation  de Junior Tallo à la place de Manzala.

 

Le début du match voit, d’une part une formation amiénoise offensive à l’image de Kamara bien  épaulé par Junior Tallo. 

 

Mais en face, Ajaccio se défend bien et repart calmement en espérant trouver Madri qui va vite devant. La défense corse concède plusieurs  corners qui ne donnent rien. Nouri se signale par un coup franc qui rase la barre de Gurtner. Le temps défile et les Amiénois n’ont pas la même sérénité qu’à l’habitude.

 

Il est vrai que les Corses prouvent qu’ils ne sont pas du tout en vacances et qu’ils restent très motivés. L’arbitre laisse beaucoup jouer et ferme les yeux sur des fautes ce qui ne plait pas au public qui manifeste son mécontentement. 

 

Mieux, Ajaccio rate de peu l’ouverture du score par Madri (43e). Au repos, le score est nul : 0-0 et Gurtner repart au vestiaire très applaudi. A la reprise, les Amiénois reviennent avec de la détermination et Fofana rate le but mais Mandanda repousse son tir (54e). Rien de tel pour que la Licorne ne s’enflamme. Mais Ajaccio reste un danger permanent avec un jeu court et des contres tranchants. Et sur un cornere, Moussa Ouwo suite à un corner effectue un retourné devant Gurtner qui ne peut rien : 1-0 (60e). Juste après le même Ouwo part en trombe et il faut un retour de Dibassy pour éviter un 2e but ajaccien. C’est évidemment la douche froide côté amiénois. Les Amiénois vont alors renverser la situation, marquer deux buts par Tallo et Kamara alors que le public scande « On veut la Ligue 1 ».

 

Amiens SC- AC Ajaccio : 2-1 (0-0)

 

Arbitre M.Leonard

 

Buts : Tallo (68e), Kamara (70e).Moussa Ouwo (60e) pour Ajaccio.

 

8885 spectateurs

 

Avertissements : Kamara (42e) à Amiens ; Sainati (52e) à Ajaccio.

 

Amiens SC : Gurtner- El Hajjam, Adenon, Dibassy, Ielsch- Monconduit (cap), Soumah puis Manzala (64e), Ndombelé, Fofana- Kamara, Tallo

 

Entraineur Christophe Pelissier

 

AC Ajaccio : Mandanda- Camara, Sainati, Cabit- Nouri, Abergel, Boe, Lippini-Ouwo, Madri puis Vialla (81e).

 

Entraineur  Olivier Pantaloni

 

Auteur L.H.