Domino’s Ligue 2- Brest- Amiens SC

 

Cette fois, la dernière ligne droite a bien été abordée dans ce championnat qui, jusqu’au bout, aura été palpitant que ce soit en haut mais aussi en bas du classement.  

Regardez en queue de tableau.  

Voici quelques semaines, on ne donnait pas cher des chances de Tours de se maintenir. Fabien Mercadal ayant été remplacé, les Tourangeaux avec le même effectif, ont rétabli la situation. Certes, ils ne sont pas encore sauvés mais l’espoir de se maintenir reste présent plus que jamais. Ce qui n’est pas le cas du Red Star qui n’arrive plus à engranger des points.  

Pourtant, les joueurs du duo Robin-Pires n’abdiquent pas. Témoin leur match à Troyes où ils furent menés 3-0 avant de revenir mourir à 3-2 en terminant le match à neuf puisque Amieux et Lembert ont été expulsés.  

Laval qu’on pensait moribond a changé d’entraineur deux fois et l’arrivée de Thierry Goudet donne un nouveau souffle aux Mayennais qui ont battu Reims dont l’entraineur Michel der Zakarian estime que cela aura été la défaite de trop.   

Orléans se bat avec l’énergie du désespoir et Auxerre reste sur deux victoires contre Amiens et Lens.  

Bref,  rien n’est joué en bas. 

Dans le haut, Brest  a frappé fort à Niort tandis que Strasbourg, vainqueur d’Ajaccio, devance Lens battu chez lui par Orléans. 

Intéressons nous maintenant au match Brest -ASC qui aura lieu samedi à 15 heures. Petit rappel, à l’aller, l’ASC s’était imposé 3-0. 

Après leur victoire acquise face au Havre, les joueurs et l’entraineur Christophe Pélissier s’étaient déjà projetés sur ce déplacement en terre bretonne. 

Tel Guessouma Fofana, le talentueux milieu de terrain :  

« Nous sommes très bien classés  après ce succès contre Le Havre. Cela fait trois matches au cours desquels le contenu est bon. Si nous abordons le match comme nous l’avons fait contre le Havre, si nous affichons une bonne solidarité, tout sera possible et nous leur poserons des problèmes. Nous allons tout faire pour gagner. »  

Quant à Charly Charrier, il aime le beau jeu et les bons terrains. 

A Brest, il devrait être à son aise. 

« Continuons d‘avancer car cela fait plusieurs matches que nous produisons du jeu. Nous sommes dans la dernière ligne droite. Ne calculons pas et si nous ne pouvons gagner tous les matches, au moins, faisons en sorte de ne pas les perdre. Nous allons rencontrer une équipe qui joue bien, sur un bon terrain. Ce sera l’occasion de frapper un grand coup. Mais je sais aussi que Brest aura à cœur de prendre sa revanche du match aller. » 

Auteur L.H.