Avant Brest- Amiens SC

 

Prêté dans un premier temps au club hollandais d’Utrecht, l’international lyonnais U 20 Louis NGanioni s’est retrouvé en juillet dernier à Brest et ce, pour un deuxième prêt, sans option d’achat. 

 

Le défenseur ne cache pas le bon choix qu’il a fait et surtout l’excellente saison que sa nouvelle formation est en passe de réussir, sous la houlette d’un entraineur dont la spécialité est l’accession en L1 : Jean Marc Furlan.

 

Nous avons interrogé Louis NGanioni avant la rencontre de ce samedi contre l’ASC. En allant gagner à Niort 3-0, Brest a fait un nouveau pas vers la Ligue 1, parce que gagner aussi nettement  n’est pas du tout simple :

 

« Franchement, en ce moment, cela se passe bien chez nous. Contre Niort, nous avons su être costauds défensivement  et marquer trois buts. C’est le genre de match qui nous met en confiance et nous place sur la bonne voie. C’est vrai que Niort se trouvait sur une bonne série. Nous avons revu le match et franchement, j’ai le sentiment que nous aurions dû marquer encore plus de buts. C’est bon signe.

 

Maintenant, il ne faut plus se poser trop de questions comme nous l’avons souvent fait. Il faut que nous soyons sérieux jusqu’à la fin et que nous continuions à pratiquer le jeu tel que nous le faisons depuis le début de saison. Normalement, tout devrait bien se passer ?

 

La force de Brest, c’est quoi cette saison ?

 

Cela arrive à chaque équipe de connaitre des hauts et des bas. Il y a des moments où elle n’est pas trop bien. Cela nous est arrivé mais maintenant, nous sommes bien repartis. Mais je veux aussi rappeler qu’au début de saison, beaucoup de joueurs arrivaient au club. Nous ne  nous  connaissions pas très bien. Nous avons su former une réelle solidarité ce qui fait que même quand cela va mal, nous réagissons très vite.

 

La logique  voudrait que vous soyez favoris samedi ?

 

Je pense que ce sera un match compliqué. Et ce sera le cas jusqu’à la fin de la saison.  Toutes les équipes qui sont venues ici à Brest, ont livré leur meilleur match. Nous voulons aussi montrer que nous sommes costauds à domicile. Mais nous savons qu’Amiens n’est pas une équipe facile à jouer. 

 

Si nous jouons notre jeu habituel, je pense qu’il ne devrait pas y avoir de problèmes. 

 

Pour vous, quel est le style Furlan ?

 

Avant de venir à Brest, je connaissais un peu M. Furlan. J’ai eu aussi des témoignages de joueurs passés sous sa coupe. Il prône le beau jeu et franchement quand je vois ce qu’il a réussi avec d’autres équipes, ce n’est pas volé. C’est impressionnant.  

 Peut-être qu’intérieurement,  il lui arrive d’être stressé mais il ne le fait pas voir. Avant un match, il ne nous met jamais la pression. Il nous dit souvent de prendre du plaisir sur le terrain.   

 

Enfin, connaissez-vous des joueurs à Amiens ?

 

Pas beaucoup en vérité, à l’exception du milieu de terrain Fofana et aussi Kamara. Et j’ai aussi vu jouer Manzala.

 

Auteur L.H.