Deuxième défaite consécutive pour les Amiénois et une fois encore, elle va laisser beaucoup de regrets et d’amertume. Les équipiers de Thomas Monconduit auraient même mérité de ramener le nul.

Une fois encore, l’ASC se retrouve rapidement à 10 et après Ndombelé, c’est au tour d’El  Hajjam d’être expulsé par l’arbitre, suite à un tacle un peu trop appuyé.

C’est d’autant plus décevant que dans la minute précédente, Soumah avait raté l’occasion d’ouvrir le score.
Le but c’est Auxerre qui l’a inscrit par Yattara suite à un coup-franc sifflé à l’entrée des 18m.

.Pour ce déplacement en terre bourguignonne, Christophe Pélissier a du se priver de  

plusieurs éléments blessés (Lefort, Tallo, Eickmayer) et NDombelé suspendu. Reviennent dans le groupe, Gope et Rabeï qu’on n’avait plus vu depuis un moment.

Avant le match, Romain Poyet a été un peu la vedette en ce sens qu’il a évolué à Auxerre et qu’à ce titre, il a revu de nombreux amis tout comme du reste Monconduit qui, cette semaine, nous avait déclaré que si « Auxerre avait lancé sa carrière, Amiens l’avait relancé ».

A l’inverse, la plupart des Amiénois n’ont jamais foulé la pelouse du stade Abbé Deschamps, à l’exception de Bourgaud qui était venu avec Angers, disputer un match  de coupe de France. Plus modestement, pour notre part, nous n’étions plus venu en tant que journaliste à Auxerre depuis… 1984 et c’était lors d’une finale du championnat de France CFA.

En ce qui concerne Christophe Pelissier, c’est la première fois qu’il vient à Auxerre. Lui aussi découvre le stade Abbé Deschamps, théâtre de tant d’exploits du temps de Guy Roux en coupe d’Europe.

Pas de round d’observation puisque dès la 30e seconde, Mathis décoche un tir de loin qui est stoppé par Gurtner. Mais les Amiénois réagissent immédiatement et on voit qu’ils ne sont, pas venus pour défendre. Auxerre joue beaucoup en profondeur en direction de Courtet et Yattara. Ce dernier se signale au quart d’heure sur une tête à bout portant stoppée par Gurtner.  A Amiens, Monconduit se montre très inspiré tout comme Charrier. Et puis en  l’espace d’une minute, deux faits de jeu vont prendre des proportions importantes. Dans un premier temps, suite à une belle action sur le côté droit de Manzala suivie d’un centre, Soumah rate l’immanquable. Juste après, alors qu’il se trouve en position offensive, El Hajjam se fait expulser pour une faute qui ne paraissait pas évidente.

Ainsi, après Clermont, l’ASC se retrouve à dix. Le match devient plus tendu et les nerfs sont à fleur de peau. Pélissier appelle Calvé à la place de Soumah. Changement tactique avant tout.  

Trois minutes avant le repos, Auxerre ouvre le score, suite à un coup-franc frappé à l’entrée de la surface. Deux fois Gurtner renvoie la balle mais il ne peut rien  sur la tête de Yattara qui marque (43e) : 1-0.

A dix, les Amiénois jouent sans complexe comme Manzala qui s‘infiltre dans la défense adverse et décoche un tir à ras de terre que  le gardien repousse et la balle finit sa course en corner (59e). Manzala recommence à se montrer culotté et cette fois, sa frappe est stoppée par le gardien. Comme devant Clermont, l’ASC a le monopole du ballon. Kamara frappe à son tour à ras de terre. Les Bourguignons sont ballottés sur le terrain et s’en sortent plutôt bien. Kamara part en embuscade et s’ouvre les portes du but mais son tir n’est pas cadré.  Cette deuxième mi-temps est celle des regrets  pour les équipiers de Monconduit qui ont tout tenté, réduits à dix mais en vain. Dans les dernières minutes, Gopé qui venait d’entrer en jeu a failli égaliser de la tête mais le gardien a arrêté la balle sur sa ligne. Spectacle incroyable, Amiens pousse et force Auxerre à se battre de façon désespérée.

Les dieux n’étaient pas avec l’ASC.

Du coup, l’ASC rentre dans le rang après cette deuxième défaite d’affilée.

Auxerre- Amiens SC : 1-0 (1-0)

Arbitre M. Wattelier

But : Yattara (43e) pour Auxerre.

Avertissements : Adenon (35e) à Amiens ; Touré (56e), Tacalfred (62e) à Auxerre;

Expulsion d’El Hajjam (28e) à Amiens.

8992 spectateurs

Auxerre : Boucher- Aguilar, Traoré, Tacalfred, Sané- Obraniak, Mathis puis Konate (83e), Touré, Yattara, Ba puis Fumu Tamuzo (77e), Courtet puyis Sangare (83e)

Entraineur Cedric Daury

Amiens SC : Gurtner- El Hajjam, Adenon, Dibassy, Ielsch- Monconduit, Fofana, Soumah puis Calvé (38e) Charrier puis Bourgaud (74e)- Manzala puis Gope (83e), Kamara

Entraineur Christophe Pélissier.

Auteur L.H.