Domino’s Ligue 2- Auxerre- Amiens SC

 

Il reste sept matches à jouer dans ce championnat de Ligue 2 qui, jusqu’au bout, aura connu un suspense incroyable. 

 

Dans ce championnat, il fallait avoir les nerfs solides et un coeur solide.

 

En ce qui concerne l’ASC, en dépit de sa défaite à domicile contre Clermont, rien n’est définitivement terminé. 

 

Certes, des concurrents dangereux l’ont emporté comme Brest, auteur d’une belle performance à Lens ; Strasbourg qui a su franchir l’écueil sochalien; Troyes qui marque beaucoup de buts avec notamment ce diable de Niane qui est largement en tête au classement des buteurs avec 20 buts et Nîmes qui n’a pas dit son dernier mot.

 

Il reste 21 points à prendre et aujourd’hui, les partenaires de Thomas Monconduit ont sept  points de retard sur Brest, quatre  sur Lens et Strasbourg et deux sur Reims et Troyes. 

 

Ce vendredi, les Amiénois se déplacent à Auxerre qui, si le championnat était terminé, devraient disputer les barrages contre le troisième du National.

 

Un match  qui va rappeler des tas de souvenirs à Thomas Monconduit. L’ASC sera évidemment privé de Tanguy Ndombelé qui purgera son match de suspension. Christophe Pélissier désignera son équipe définitive au terme de l’entrainement de jeudi matin puisqu’ensuite, le groupe partira par la route, après le repas pris en commun, pour Auxerre.

 

Ce sera encore une fois un match difficile pour l’ASC car Auxerre qui a été frustré la semaine dernière à Niort, doit absolument prendre des points.

 

A Niort, Cédric Daury l’entraineur bourguignon a déclaré « que même un match nul n’aurait pas été logique ».

 

Daury estimait que son équipe aurait du l’emporter mais voilà, quitte une fois encore, à enfoncer le clou, le plus dur en football est de marquer des buts. 

 

Ce n’est pas Aboubakar Kamara qui nous contredira. 

 

Auxerre s’est en effet incliné dans les arrêts de jeu sur un but de N’Doh qui a inscrit son 11e but.

 

Cette équipe d’Auxerre comprend d’excellents joueurs comme Tacalfred, Obraniak, Touré, Mathis, Courtet cet ancien Rémois qui revient de loin puisqu’il a surmonté la terrible épreuve d’un cancer.

 

Enfin, et pour rappeler que cette saison aura vraiment été  remarquable chez les Amiénois, dans le classement de France Football, on trouve trois Amiénois en tête soit Fofana, El Hajjam et Monconduit. 

 

De son côté, Régis Gurtner reste plus que jamais le meilleur gardien de Ligue 2 et encore pour un moment puisqu’il possède une avance importante sur son poursuivant le Havrais Farnolle.

 

Auteur L.H.