Patrice Descamps était évidemment déçu après cette défaite contre Grande Synthe 1-0 mais il était encore plus malheureux pour ses deux joueurs blessés, Binet et Lesperant.

« Ce fut  une soirée vraiment difficile. Ce match s’est déroulée sur une pelouse non tondue ce qui est inadmissible.  Nous n’avons pas pu trouver les bons ingrédients pour marquer face à cette équipe joueuse et nous harcelant très haut.

« Banaziak nous a permis d’y croire jusqu’au bout en réalisant plusieurs parades sur leurs contres puisque la dernière demi-heure s’est résumée en attaque-défense mais sans trouver le chemin des filets.

« Samedi prochain, nous irons à Saint Ouen l’Aumône ex aequo avec nous puisque Beauvais a pris la tête ».

Auteur L.H.