Une fois de plus, le coaching de Christophe Pélissier s’est avéré judicieux et payant.

C’est ainsi que Charly Charrier a été remplacé par Emmanuel Bourgaud au cœur de la deuxième mi-temps.

A ce moment, l’ASC menait 2-0. Emmanuel Bourgaud a alors surgi de sa boîte et marqué le troisième but, très important au niveau du goal average.

Autre décision forte de l’entraineur amiénois, celle d’avoir lancé dans le grand bain le jeune Koita qui lui a renvoyé l’ascenseur, en ouvrant le score et en faisant preuve d’un incroyable culot.

Auteur L.H.