Chaque matin, Bruno Stefanczyk, le kiné de l’ASC, est dans son cabinet. Prêt à attendre le client c’est-à-dire le joueur   qui souhaite se faire masser ou qui vient pour se rassurer. Car le joueur en général, est pluôt inquiet dès lors qu’il souffre d’un petit bobo.

 

 

Bruno Stefanczyk est là, souriant et il attend le client. A l’ASC, Bruno a succédé à de véritables cadors dans la profession notamment Frédéric Mankowski qui fut également le kiné de l’équipe de France championne du monde en 1998.

 

 

Bruno possède aussi une double casquette car il est aussi le kiné de Jérémy Stravius non seulement au club d’Amiens mais aussi au sein de l’équipe de France. Avec Stravius, Stefanczyk est allé jusqu’aux Jeux de Rio. 

Incontestablement, Bruno est  l’homme qui monte ..qui monte.

 

 

Auteur L.H.