Arrivé à la fin des matches de préparation, fin juillet de l’an dernier, le défenseur Nathan Dekoke a d’emblée été aligné dans le groupe lors du premier match de championnat contre le Stade de Reims.

Il devait jouer environ un quart d’heure et cela reste aujourd’hui, la seule fois au cours de laquelle, il a porté le maillot amiénois en L2.

« C’est vrai quand je suis arrivé au club, je pensais que cela se passerait bien même si je sais que dans une saison, il y a des hauts et des bas. Mais je savais aussi que devant Reims, notre équipe était privée de joueurs blessé ou suspendu. 

« Et puis, il fallait que je m’adapte. 

« Malheureusement, je me suis blessé au mauvais moment. C’était début janvier lors de la reprise de la compétition. J’avais même été dans le groupe contre Strasbourg et il y avait des possibilités que je joue contre Lens.  Mais je me suis ensuite blessé dans un match amical avec la CFA 2.»

Tout est peut-être allé trop vite pour Nathan, garçon timide et réservé s’il en est. Ainsi qu’il le souligne, en football, tout va très vite dans un sens ou un autre. 

« Je me suis fait opérer du ménisque et on m’a dit que je serais out jusqu’à la fin de la saison. Toute ma rééducation se fait sur place à la Licorne. J’ai repris la course et pour le moment, tout va bien. Mon objectif évidemment est maintenant la saison prochaine ».

Nathan Dekoke fait partie du groupe avec qui, il partage tous les bons moments actuels. 

Dans ce collectif, chaque joueur a sa place. 

Nathan Dekoke n’est absolument pas écarté bien au contraire et on perçoit évidemment la philosophie de Christophe Pélissier.

« D’abord, je souligne qu’il y a une excellente ambiance dans le groupe. Mais il est vrai aussi que c’est toujours le cas lorsqu’ il y a de bons résultats. Je suis très content de ce qui se passe ici et je me sens bien. De plus, étant de la région parisienne, cela me permet de revenir le week-end. 

« Quant aux matches, au début après mon opération, je les suivais chez moi car je portais des béquilles. Maintenant, je viens dans les tribunes ».

Il sera évidemment ce vendredi à la Licorne entant que premier supporter de l’équipe.

Auteur L.H.