Après la rencontre, c’était évidemment la joie dans le vestiaire amiénois. Le président Bernard Joannin rendait hommage à toute l’équipe et à son entraineur qui sera toujours Amiénois la saison prochaine pour poursuivre l’aventure.

« Il y a dans ce groupe un grand plaisir  d’être ensemble. Nous sommes menés au score, nous relevons la tête et nous gagnons. C’est un beau groupe ». 

Et fidèle à son sens raisonnable, Bernard Joannin cloture en insistant sur le fait que vendredi prochain Laval sera un bon adversaire mais à ce moment, il ne savait pas que l’équipe de la Mayenne était condamnée à descendre en  National.

Auteur L.H.